Oric-1

Mais comme il est mignon ce petit micro 8 bits dont voici c’est caractéristiques (source wikipedia):

  • Un microprocesseur Rockwell 6502 A tournant à 1 MHz
  • 8 couleurs (noir, blanc, 3 couleurs primaires et secondaires) sur 3 bits.
  • Un processeur sonore à 4 voies (3 voies musicales et une voie bruit blanc), le General Instrument PSG AY-3-8912.
  • Un mode texte (TEXT), un mode basse résolution semi-graphique (LORES) et un mode graphique (HIRES).

    Mais passons à sa restauration.
Face clavier
6 vis à enlever : 3 en haut et 3 en bas
Une belle carte mère avec un gros hp !
Avec la signature
3 vis à enlever sur la carte mère
Et on soulève la carte mère pour découvrir… le connecteur clavier
Passons aux petites vis
en soulevant le plastique, nous pouvons voir une très jolie matrice clavier
Puis, en soulevant la matrice, le clavier
Et hop nettoyage !
Au tour des touches
On repositionne les retours de touches sur le clavier à l’aide des picots
Puis on repositionne la matrice
Même principe, on fait correspondre les trous
on revisse
On peut apercevoir un manque de vernis sur différente partie
ici par exemple
ou bien ici
en zoomant
Léger nettoyage… Pas trop pour ne pas enlever complètement le vernis
Remontons la carte mère
Nettoyage du clavier
Remontons la coque
Passons au transformateur
Vérification de la tension. Tout est bon
Branchement. Il semble qu’il y ait un faux contact car j’entends des grésillements lorsque je branche et bouge la fiche… On redémonte !
Soudure ok
Vérification de la connectique… On peut remarquer la fissure à droite sur le connecteur . A priori le poids de la fiche a cassé le connecteur avec le temps.
En surélevant la fiche, tout fonctionne parfaitement.

Un autre soucis vient de la péritel qui est alimenté en 12V avec son adaptateur qui n’affiche rien à l’écran hormis un joli écran noir. Le changement avec un câble antenne n’a rien donné de concluant tout juste une image bien sale et baveuse.
Donc affaire à suivre avec la réparation du connecteur ainsi que la péritel.