ZX Spectrum +2

Machine à l’aspect professionnel avec un vrai clavier, un basic 128k et rétro compatible avec la gamme précédente. Elle est pas belle la vie ? 34 ans plus tard, pouvons nous encore la faire fonctionner ?

Quelle beauté, on a presque envie de s’en servir au bureau. En plus il a un mode calculatrice. La classe ! Bon par contre il est bien sale…
On enlève les visses. Elles se trouvent sur le derrière de la face avant et sur la face arrière.
Par contre j’en ai une de récalcitrante. Elle ne veut absolument pas sortir.
Qu’à cela ne tienne, on lui met un peu de lubrifiant… Ce qui n’aura aucun effet.
La seconde solution est d’utiliser un tournevis chauffé (pas à blanc mais presque) pour faire fondre le plastique autour. Ainsi nous pourrons enlever plus facilement le fond.
Résultat final. Pas très beau mais cela reste à l’intérieur.
En forçant un poil, ça s’ouvre. Nous pouvons voir les 2 nappes clavier sur la droite.
On enlève les visses de la carte mère. Très simple à trouver elles sont voyantes (c’est pratique pour l’avenir).
On retourne. Tout va bien à l’arrière.
Je vérifie si l’alimentation me délivre bien du 9V je me positionne donc sur 20V. Damned ! 13V !!! Mais pourquoi donc ?

Petite explication :
ce transformateur est un transformateur non régulé. C’est à dire que sa tension à vide (c’est à dire quand rien est connecté en sortie dessus) est supérieur à sa tension nominale (c’est à dire tension de fonctionnement quand quelques choses est connecté dessus). Donc attention si vous voulez utiliser un transfo qui n’est pas conçu pour l’appareil de destination : vérifier bien sa tension de sortie sinon gare à la surchauffe !

Je branche le transfo sur le +2. Rien ne se passe c’est plutôt bon signe.
Je vérifie si le transfo aliment bien le +2. A priori oui mais en 13V toujours. Tout simplement parce-que la machine n’est pas complètement monté
On enlève les visses du bord.
On déclipse.
Petites visses à enlever…
On déclipse
Voici notre nappe à nettoyer
Un petit coup de pinceau
Pour enlever la cochonnerie
Ouverture des nappes clavier et nettoyage. Comme d’habitude, coton et alcool.
Démontage et nettoyage des touches. Bien pense à faire levier sur un coin en haut à gauche ou en bas à droite pour déclipser la touche.
Et on remonte le tout très facilement. On met les picots dans les trous.
On replace le cache en clipsant
On passe au nettoyage du lecteur de cassette.
On remet les nappes sur les connecteurs. Pas de risque d’erreur.
On repositionne le dissipateur thermique. Pour cela on l’encastre sur le support visse de droite et sur le picot de gauche
Nettoyage extérieur
Nettoyage des têtes du lecteur de cassette
On branche. La magie opère !

Et voilà 🙂